PAGE EN COURS DE REALISATION

  

Portes Ouvertes au CS de Fort MARDYCK

22 Septembre 2013

 fort-madyck.jpg

LES ECHOS DANS LA PRESSE :

 La Voix du nord du 23 septembre

"Ouverte en 1975, puis réhabilitée en 2010 après deux ans de travaux, la caserne « relookée » a été inaugurée le 1er  décembre 2012.  En plus, cet événement coïncidait avec la naissance d’une nouvelle amicale à Fort-Mardyck, puisqu’auparavant, il n’en existait qu’une pour Dunkerque, Fort-Mardyck et Gravelines ,  rappelle le capitaine Cédric Desaegher, chef du centre de secours de Fort-Mardyck. Une nouvelle caserne, une nouvelle amicale,et un nouveau capitaine, en l’occurrence moi, sourit l’officier : tout cela a donné une nouvelle impulsion au centre de secours de Fort-Mardyck, qui a décidé d’ouvrir ses portes au public. En fait, reprend Cédric Desaegher, j’ai suggéré l’idée à la nouvelle amicale, présidée parSébastienVermersch, et c’est à elle que revient tout le mérite car c’est elle qui a tout organisé de A à Z.  Au menu de la journée ? Désincarcération de véhicules, secours à la personne en hauteur, découverte du matériel et des véhicules des sapeurs-pompiers, à l’intérieur desquels les enfants se sont véritablement rués !  L'objectif était surtout de permettre aux gens de venir passer une belle journée en famille, de découvrir nos moyens et notre manière de travailler. Et si, à l’arrivée, on arrive à convaincre 1 % des visiteurs à devenir sapeur-pompier, alors la partie sera gagnée, résume Cédric Desaegher.Surtout, au-delà de son aspect ludique, cette première journée portes ouvertes a été l’occasion de rappeler au public les spécificités du centre de Fort-Mardyck qui, outre les traditionnelles missions de secourisme, est le seul de la région à disposer de cellules spécialisées : le sauvetage déblaiement après effondrement, les risques chimiques et radioactifs, ou encore l’intervention en cas d’incendie sur des bateaux. Notre centre, c’est 5 500 interventions en 2012, illustre le capitaine Desaegher. En premier appel, nous intervenons sur six communes : Petite-Synthe, Saint-Pol-sur-Mer, Fort-Mardyck, Grande-Synthe, Spycker et Armbouts-Cappel. Et en deuxième, nous pouvons intervenir en renfort à Dunkerque, Gravelines, Bourbourg, Bergues, etc. Ce qui fait du centre de secours de Fort-Mardyck l’un des plus importants de la région, du fait, principalement, des risques industriels (liés aux entreprises Seveso), autoroutiers (proximité de l’A16 et de l’A25) et urbains (Grande-Synthe et Saint-Pol étant notamment des communes de plus de 20 000 habitants).Quid du bilan de ces portes ouvertes ? Succès sur toute la ligne !, répond, très satisfait, le capitaine Desaegher. Comme je le disais ce matin, à l’ouverture de nos portes, on avait l’impression d’être un jour de soldes à V2, tant il y avait de monde qui se bousculait déjà ! Et depuis, ça n’a pas désempli.Tout est dit."

QUELQUES PHOTOS DE CETTE BELLE JOURNEE 

3187333385-2-14-q0uquqol-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site